Surveillez votre consommation d’eau !

Une installation d'alimentation en eau froide obsolète

Tous les ans, au moment où vous recevez votre facture d’eau, la tentation est grande de ne regarder QUE le montant de la facture ! Or il est IMPERATIF de savoir décrypter le montant de sa facture, pour déceler les premiers signes d’une sur-consommation d’eau. Cela permettra de déceler les signes avant coureurs d’une fuite d’eau après compteur. Et d’éviter les très mauvaises surprises, comme cela a été le cas dans le pavillon de Sylvie à Sotteville les Rouen.

Un réseau d'alimentation d'eau complétement obsolète

Le pavillon de Sylvie a plus de 50 ans. Le tube d’alimentation en fer de son pavillon est enterré directement dans le sol, sans protection. Et depuis toutes ces années il subit les attaques de la corrosion !
Ici on note que le robinet d’arrêt général est inopérant, puisque la tête à potence est cassée !

Une facture d'eau du simple au quadruple !

Sur la facture de Sylvie, on voit tout de suite le « bond » de sa consommation d’eau. En trois ans elle a été multipliée par un facteur 4,6 !

De 59 m3 elle est passée à 276 m3 soit un excédent de 217 m3 ! Ce chiffre n’est valable que pour 2018-2019 ! Or on s’aperçoit qu’entre 2017 et 2018, il y a eu une sur consommation de 201 m3 ! C’est un total de 418 m3 ( 418.000 litres d’eau) qui ont été gaspillés ! Pourquoi le service des eaux de Rouen a mis autant de temps à réagir ?

Comment déterminer sa consommation d'eau sur une année ?

Le pavillon de Sylvie a une histoire particulière. En effet il a été construit, juste dans l’après guerre, pour les officiers de l’US Air Force. Les canalisations sont âgées de 75 ans !
Pour avoir une idée de la consommation moyenne en eau d’une personne, cela se monte à 40m3/an pour un adulte et 20 m3 pour un enfant. Donc pour une famille de 4 personnes, on doit tourner autour de 120 m3 !
Les plus gros postes de puisage sont : le lavage d’une voiture = 220L et l’arrosage du jardin = 1000 à 1200 litres à l’heure !

Du matériel à bout de souffle

On voit bien sur cette photo l’état déplorable du tube acier, censé alimenter le pavillon de Sylvie. Comme il se délite comme un oignon, il a perdu toutes ses qualités d’étanchéité.


Le mieux est de laisser tout sur place et de passer un nouveau tuyau en P.E.

Vanne inadaptée pour un réseau d'eau moderne

Sur cette image, on voit une vanne à opercule ou à passage direct.

Ce type de vanne était utilisée beaucoup en chauffage où dans des circuits hydrauliques de faible pression.

Ce type de vanne n’est plus recommandée, car elle n’est pas étanche à 100% !

A proscrire et à supprimer sans état d’âme !

Une installation eau froide après compteur refaite à neuf !

Désormais le compteur à eau est bien isolé. Notez la manette (en plastique) du réseau d’eau de la ville et le véritable robinet de coupure d’eau après compteur avec une vanne en laiton, posée par moi même.

le bras est assez long et facilement manoeuvrable !

Une manette en plastique, après 5 ans dans une fosse, est beaucoup moins performante !

Une installation clean avec robinet d'arrêt et vidange

L’installation de l’alimentation du pavillon de Sylvie a été refaite à neuf !

On distingue sur la gauche un robinet d’arrêt en laiton avec vidange, pour son robinet de puisage de jardin.

Enfin letube cuivre relie le PE au pavillon, le tout sur colliers Atlas !